Carte des écoles, collèges et lycées EMILE de SAVOIE.

Anglais (bleu) - Italien (rouge) - Allemand (noir)

Quelques mots sur "EMILE" et "ELYSEE 2020"

L'enseignement EN langues vivantes se distingue de l'enseignement DE la langue en ce qu'il mêle les apprentissages linguistiques et les apprentissages des autres disciplines.

EMILE signifie "enseignement d'une matière par l'intégration d'une langue étrangère". L'acronyme anglais est CLIL 'Content and Language Integrated Learning). Ce type d'enseignement se développe depuis de nombreuses années en Europe et ailleurs dans le monde, avec différentes langues d'enseignement.

Une équipe de chercheurs de l'Université Catholique de Louvain et de l'Université de Namur mènent depuis octobre 2014 un projet de recherche multidisciplinaire sur l'immersion linguistique. Des chercheurs ont interrogé 900 élèves de primaire et secondaire (22 écoles) pour mieux cibler les résultats de l'apprentissage des langues. Découvrez les résultats présentés en français par les chercheurs (la présentation est divisée en chapitres) le 8 mai 2019.
Pour aller plus, voici un lien vers des publications en lien avec l'évaluation de l'enseignement en immersion (auteurs : la même équipe de recherche. Articles en anglais).

Les accords franco-allemand ont donné naissance à un dispositif spécifique d'enseignement de l'allemand en maternelle nommé ELYSEE 2020. il s'appuie sur un réseau d'écoles et de Kindergarten en France et en Allemagne. La poursuite de l'enseignement de la langue allemand à l'école élémentaire, au collège et au lycée permet d'intégrer les écoles maternelle ELYSEE 2020 dans un véritable parcours pour l'élève.

Les parcours EMILE et Elysée 2020 en Savoie

En 2011, l'académie de Grenoble et l'académie de nancy-Metz ont démarré une expérimentation CARDIE d'enseignement "EMILE". Le département de la Savoie a été parmi les précurseurs. Depuis, les parcours se sont multiplié. Longtemps déployé en langue anglaise, l'enseignement EMILE est actuellement offert en anglais, allemand et italien.

Le DASEN de la Savoie et l'IEN chargée des langues vivantes ont présenté les parcours EMILE lors du séminaire national des référents académiques langues en mars 2021.

La presse en parle :

Les enseignants EMILE en parlent

EMILE en maternelle

Etre directeur en école EMILE

Parcours d'enseignants en EMILE

EMILE en classe de CP

L'importance de la doublette dans une classe EMILE

L'évaluation en classe EMILE

Les parcours EMILE en Savoie se diversifient et se développent

L’enseignement « EMILE » a démarré en 2011 en Savoie en proposant à des classes un enseignement alliant deux langues d’enseignement : le français et une langue vivante étrangère (LVE) à parité horaire pour les élèves des classes élémentaires concernées. Les classes de maternelle des parcours EMILE proposent des enseignements en LVE pour des durées allant de 10% en petite section à 30 voire 50% du temps en grande section.

Depuis 2021, le département a choisi de varier les modalités d’enseignement « EMILE » afin de développer encore davantage l’enseignement en langue vivante étrangère. En effet, les études montrent que le temps d’exposition à la LVE a un effet majeur sur les compétences des élèves. EMILE permet d’augmenter ce temps de manière importante et c’est un levier reconnu (comme expliqué dans le podcast de la conférence « Faut-il apprendre les langues étrangères le plus tôt possible ? » de Coralie Payre-Ficout, Maîtresse de Conférence, Laboratoire de linguistique et didactique des langues étrangères et maternelles (LIDILEM), Université Grenoble Alpes).

Comment se lancer dans un enseignement en langue ? L’idéal est de cibler un cycle d’enseignement, au moins une discipline et au moins un enseignant motivé pour se lancer.

L’équipe de circonscription (et notamment le ou la chargé(e) de mission LVE) est mobilisée pour accompagner les équipes, répondre aux interrogations, aider à la construction du projet pédagogique.

Voici la feuille de route départementale qui présente le cadre de l’enseignement EMILE en Savoie et le document à renvoyer à l’IEN de la circonscription pour validation.